LES CONSERVATEURS POUR LA COSMÉTIQUE MAISON, COMMENT S’Y RETROUVER ?

6 septembre 2017

Vous venez de réaliser un produit cosmétique maison et vient le moment d’y ajouter un conservateur afin que votre préparation puisse se conserver correctement. Mais voilà, un problème se pose : ils existent plusieurs conservateurs cosmétiques ! Lequel ajouter à ma recette ? Vitamine E, Cosgard ? Est-ce les mêmes ? Ont-ils les mêmes propriétés ? Et qu’en est-il pour l’extrait de pépins de pamplemousse ?

Explications !
Dans un premier temps, il est important de préciser que les conservateurs cosmétiques ont pour but de préserver vos cosmétiques de toutes potentielles détériorations, sachant qu’en règle générale, les produits les plus sensibles sont bien souvent les cosmétiques composés d’une phase aqueuse c’est-à-dire composés d’eau, d’un hydrolat, etc. En effet, c’est dans ce milieu que la prolifération des bactéries peut être favorisée. Les conservateurs cosmétiques évitent également l’apparition de moisissures et autres levures.

Donc, si vous réalisez un produit cosmétique en grande quantité, ou bien que vous souhaitez pouvoir l’utiliser sur une longue période, on vous conseille de faire entrer un conservateur dans sa composition.

Maintenant, quel conservateur cosmétique utiliser pour quel type de produit ? Là est la question !

– Le Cosgard (autrement appelé Géogard) est un conservateur efficace pour toutes les préparations cosmétiques possédant une phase dite « aqueuse » soit qui contient de l’eau (laits, gels, crème etc.) Il est compatible avec toutes formes de gommes ou d’émulsifiants et apporte une durée de conservation d’environ 2 à 3 mois (à température ambiante). C’est un conservateur de synthèse mais il est agréé par le cahier des charges de la cosmétique bio. Son dosage est communément de 0,6%.

– De même, l’extrait de pépins de pamplemousse est un conservateur conseillé dans l’utilisation de produits cosmétiques à phase aqueuse avec une durée de conversation allant en moyenne jusqu’à 1 mois. Cependant, ce conservateur est incompatible avec la gomme xanthane. Son dosage est communément de 0,6%. Il est préférable de conserver les cosmétiques contenant de l’extrait de pépins de pamplemousse au frais.

– La vitamine E, quant à elle, protège les corps gras et huileux de toute oxydation (rancissement). Elle peut donc être utilisée comme conservateur dans des émulsions (pour des crèmes par exemple), pour des beurres, ou pour des rouges à lèvres. Son dosage est communément à 0,2%. Au delà de cela, si la vitamine E se trouve en excès, elle devient un actif anti-âge. 

A noter que la vitamine E seule ne permet pas de conserver de manière efficace les produits avec une phase aqueuse, elle ne permet pas de limiter la prolifération bactérienne. Il n’est pas non plus nécessaire d’ajouter du Cosgard ou de la Vitamine E dans une préparation cosmétique ne contenant que des beurres et des huiles (baumes, rouge à lèvres, beurres…). Les produits de maquillage contenant uniquement des poudres et des pigments ne nécessitent pas de conservateurs (poudres libres…).

Voilà, maintenant, l’utilisation des conservateurs cosmétiques n’a plus aucun secret pour vous ! 😉

A rappeler que pour conserver au mieux vos cosmétiques maison il est indispensable de bien respecter les règles d’hygiène. Vous en saurez plus sur celles-ci dans notre article juste ici.


Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@mademoisellebiloba