Recette : Baume réparateur au Calendula

11 octobre 2019

Cette recette est proposée par Julie, la créatrice du site Bonjour Vénus qui propose des recettes de cosmétiques et de produits naturels pour la maison et le bien-être en général. Elle a créé ce site pour partager une des ses passions, la cosmétique maison, mais aussi transmettre les valeurs qui lui tiennent à cœur.

“Aujourd’hui je voulais vous partager une recette de baume réparateur au Calendula qui permet de nourrir la peau, l’apaiser et l’aider à se régénérer. Vous pouvez l’utiliser au quotidien sur le corps ou sur des zones sensibilisées suite à une exposition au soleil ou une épilation par exemple. Il est idéal pour les peaux sèches et sensibles, aussi bien en été qu’en hiver. Si vous recherchez d’autres bienfaits, vous pouvez remplacer le macérât de Calendula par une autre huile (cela peut faire varier la texture du baume).”

 

Place à la recette !

Pour un baume au Calendula de 100g, il vous faudra :

Vous aurez également besoin d’un contenant de 150 ml.
Pour le matériel, vous aurez besoin d’une balance de précision, d’un mini-fouet et d’un bol.

Le macérât huileux de Calendula est une huile végétale (dans mon cas : par exemple de l’huile de tournesol) dans laquelle on a fait macérer des fleurs de Calendula, aussi appelées soucis des jardins. Ces dernières ont une couleur orange qui va influer sur la couleur du macérât. Elles sont notamment reconnues pour leurs propriétés anti-inflammatoires et apaisantes. Ce macérât est donc particulièrement adapté pour les peaux sensibles et réactives. Il est à la fois nourrissant, apaisant, assouplissant, régénérant, et enfin il aide à la peau à se régénérer et à soigner une inflammation cutanée. En cas de coup de soleil ou de brûlure légère, ce sera votre allié ! C’est l’ingrédient principal de cette recette et c’est lui qui donne cette belle couleur orange au baume.

Le beurre de karité, au-delà de ses vertus hydratantes et nourrissantes, possède aussi des propriétés apaisantes, cicatrisantes et régénérantes. Si vous avez la peau très sèche, abîmée, sensibilisée, il pourra être très bénéfique.

Ces deux ingrédients regroupés sont donc un bon combo pour réaliser un baume réparateur.

La cire d’abeille est ici utilisée car elle est à la fois épaississante et filmogène.

Et enfin, la vitamine E joue un rôle de conservateur. Elle permet d’éviter le rancissement des corps gras.

 

La Préparation :

Etape 1 : Commencez par préparer votre matériel et le désinfecter.

Etape 2 : Préparez votre bain-marie et faites-y fondre la cire d’abeille et le beurre de karité préalablement pesés.

Etape 3 : Une fois la préparation fondue, ajoutez le macérât de Calendula.

Etape 4 : Lorsque le mélange est bien homogène, retirez le bol du feu et ajoutez la vitamine E.

Etape 5 : Il ne vous reste plus qu’à verser la préparation dans un pot et à laisser refroidir.

 

Conservation

Le temps de conservation de ce baume au Calendula est d’environ 6 mois. Il est sensible à la chaleur et peut donc changer de texture selon la température. Pour une conservation plus longue, mettez-le à l’abri de la chaleur et de la lumière.

 

Utilisation

Prélevez le baume, réchauffez-le entre vos mains et appliquez-le sur la peau en massant, il va fondre au contact de la peau.
Résultat : une peau douce et apaisée !

J’espère vraiment que cette recette vous plaira, n’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez.

Julie, Bonjour Vénus

 


Alors, cette recette vous a plu ? Si vous l’avez réalisée, n’hésitez pas à nous partager une photo de vos produits avec le #teambiloba sur nos réseaux sociaux Facebook et Instagram, car on adore voir vos réalisations ! Et si cette recette vous a donné le goût du fabriquer maison, rejoignez nous autour d’un atelier cosmétique au 104 rue Saint André !

Retrouvez également les produits sur notre e-shop en cliquant directement sur ce lien !


Pensez à désinfecter votre plan de travail et vos ustensiles avant la réalisation de la recette. Conservez à l’abri de la lumière et de la chaleur. Effectuez le test préalable d’application du produit dans le pli du coude. Attendez 48h minimum pour vérifier qu’aucune réaction allergique n’apparaît. En cas de changement d’odeur : jetez la préparation. 

Ces recettes sont données à titre indicatif. La société Mademoiselle Biloba ne peut être tenue pour responsable des dommages de toute nature, matériels ou corporels, qui pourraient résulter de la réalisation de ces recettes.


Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@mademoisellebiloba