Les 10 ingrédients indispensables pour fabriquer ses cosmétiques maison

Pour confectionner ses cosmétiques maison, nul besoin d’investir des milles et des cents dans des ingrédients. Oui, mais lesquels choisir ? Par où commencer ? C’est vrai, il y en a tellement sur le marché du DIY beauté qu’on ne sait plus où donner de la tête. Alors pour vous aider, voici nos 10 ingrédients essentiels pour fabriquer vos cosmétiques maison.

1 – Les huiles et beurres végétaux

Les huiles végétales et les beurres sont des piliers de la cosmétique maison. Bourrés d’acides gras essentiels, de vitamines et d’antioxydants, ils ont de nombreuses propriétés : nourrissantes, protectrices, apaisantes, émollientes et régénérantes. Une vraie aubaine pour la peau !

Comment les choisir ?

Pour bénéficier de toutes leurs propriétés, privilégiez les huiles et beurres purs, non raffinés et bio. Pour les huiles, il est important qu’elles soient extraites de première pression à froid. Cela permet de les préserver d’une dégradation de leurs actifs comme on peut l’avoir lors d’une extraction par solvant.

Lesquels choisir ?

Parmi les plus classiques, vous pouvez choisir l’huile d’amande douce, l’huile de coco et le beurre de karité qui ont un fini plutôt riche. Ces corps gras seront particulièrement adaptés aux peaux sèches et sensibles. Les peaux matures opteront pour l’huile de bourrache, les peaux mixtes à grasses pour l’huile de noisette.

Comment les appliquer ?

Vous pouvez appliquer les huiles et beurres végétaux purs à même la peau, en combinaison avec d’autres huiles végétales ou en phase grasse pour créer une crème, un baume, etc.

2 – Les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont de vraies perles dans la cosmétique maison puisque ce sont des actifs puissants, qui en plus parfument délicatement vos soins.

Comment les choisir ?

Dans un premier temps, il est important de choisir des huiles essentielles en fonction de leurs propriétés et de ce qu’elles vont apporter à votre peau. Si vous avez le choix entre plusieurs huiles essentielles pour votre peau, prenez celle dont l’odeur vous plaît le plus ! Choisissez-les bio de préférence.

Lesquelles choisir ?

Même si on vous dit qu’il faut les choisir en fonction des typologies de peau, certaines demeurent des basiques à avoir dans son kit DIY beauté ! Parmi elles, on retrouve :

Les peaux matures et les peaux sujettes aux rougeurs se dirigent vers l’huile essentielle d’hélichryse italienne. Les peaux sensibles aiment particulièrement l’huile essentielle de camomille romaine, tandis que les peaux mixtes à grasse se tournent vers l’huile essentielle de romarin à verbénone.

 

 

 

Comment les appliquer ?

 

Les huiles essentielles se mélangent parfaitement dans une huile végétale ou un beurre végétal, et toutes les préparations contenant une phase huileuse. Par contre, elles sont insolubles dans l’eau, c’est-à-dire qu’elles restent à la surface. Si vous souhaitez ajouter de l’huile essentielle dans de l’eau ou de l’hydrolat, utilisez un dispersant comme le solubol.

3 – Les hydrolats

L’hydrolat est, tout comme l’huile essentielle, issu de la distillation des plantes. Il en est juste la partie aqueuse, qui concentre une petite quantité de molécules et donc d’actifs (moins puissants que ceux contenus dans les huiles essentielles). C’est pourquoi les hydrolats sont très intéressants en cosmétique maison puisqu’ils sont utilisables par toute la famille, apportent des bienfaits et une petite senteur sympa (ça change de l’eau qui n’apporte pas grand chose…).

Comment les choisir ?

Choisissez un hydrolat 100 % naturel, pur, sans ajout de conservateur, d’alcool ou d’eau. Les hydrolats ne sont pas des eaux aromatisées, ni des infusions donc soyez vigilant.e.s sur les dénominations et les compositions !

 

Lesquels choisir ?

Parmi les basiques, l’eau florale de rose et l’eau florale de bleuet sont les plus plébiscitées ! La première convient aux peaux normales, matures et ternes, la deuxième pour les peaux sensibles et sèches (c’est un parfait décongestionnant pour les yeux fatigués). Vous pouvez également opter pour l’eau florale de lavande fine, qui s’utilise pour quasiment tous les types de peau (sauf la peau sèche). L’hydrolat de laurier est parfait pour les peaux à imperfections et les cheveux gras, l‘hydrolat de bambou pour les cheveux dévitalisés

Comment les appliquer ?

Vous pouvez utiliser l’hydrolat de manière pure, à appliquer à même la peau en tonique ou pour parfaire le démaquillage. Vous pouvez également les utiliser pour remplacer l’eau dans la fabrication de votre shampoing solide, votre crème, votre démaquillant, etc.

4 – La cire d’abeille

 

La cire d’abeille fait partie d’un de nos 10 ingrédients pour fabriquer vos cosmétiques maison. Elle sert d’agent texturant et durcissant. Elle sera indispensable dans la confection de vos sticks à lèvres, baumes corporels, déodorants… Elle a également des vertus protectrices, anti-inflammatoires, adoucissantes et cicatrisantes.

Comment la choisir ?

Pour être sûr.e d’avoir une cire de très bonne qualité, essayez de trouver un apiculteur près de chez vous. Vous favorisez ainsi le marché local 😉 . Sinon, privilégiez de la cire française et bio.

Comment l’appliquer ?

La cire fond à partir de 60-65°C et se mélange ainsi parfaitement aux huiles ou

aux beurres choisis. Elle ne se mélange pas avec l’eau.

5 – Le gel d’aloe vera

L’aloe vera est l’un des ingrédients indispensables dans la fabrication de vos cosmétiques maison puisque c’est un produit multifonction. Il hydrate, apaise, lutte contre les inflammations, adoucit et cicatrise peau et cheveux.

Comment la choisir ?

Choisissez un gel d’aloe vera avec une part de jus frais d’aloe vera maximale et issu de l’agriculture biologique. Evitez les gels fabriqués à partir de poudre d’aloe déshydratée.

Comment l’appliquer ?

Vous pouvez appliquer le gel d’aloe vera à même la peau (il sera parfait en après-soleil par exemple) ou l’insérer dans la phase aqueuse de votre produit de beauté.

 

 

6 – L’argile

L’argile est un classique de la cosmétique maison, bienconnue notamment pour ses propriétés absorbantes, purifiantes et détoxifiantes. Que celles et ceux qui n’ont jamais fait leur propre masque à l’argile verte lève la main ! Mais l’argile a d’autres vertus : nettoyante, dépolluante, adoucissante, reminéralisante, cicatrisante, apaisante ou encore colorante. Et oui !

Comment la choisir ?

Choisissez-la la plus pure possible. Notez que l’argile ne peut pas être issue de l’agriculture biologique puisqu’il s’agit d’une roche sédimentaire, qui ne peut, bien évidemment, être produite en bio.

Lesquelles choisir ?

Il existe plusieurs sortes d’argiles. Le mieux est de prendre celle qui correspond à votre profil de peau.

  • L’argile verte est l’argile la plus purifiante. Elle est destinée aux peaux grasses et à imperfections.
  • L’argile blanche est l’argile la plus douce et convient aux peaux sensibles et sèches.
  • L’argile rouge illumine la peau et les bénéficiaires sont les peaux mixtes à grasses, les peaux réactives et les teints ternes.
  • L’argile rose est parfaite pour les teints ternes et les peaux sensibles.
  • L’argile jaune est l’argile exfoliante, destinée aux peaux mixtes à grasses et aux peaux tachées.

Comment les appliquer ?

Il est assez simple d’utiliser l’argile dans la fabrication de vos cosmétiques maison. Pour créer un masque visage en 2 minutes, un peu d’eau ou d’hydrolat mélangé à de l’argile de votre choix, remuez le tout avec une spatule en bois et appliquez sur votre visage. Le tour est joué ! Vous pouvez également l’utiliser dans la fabrication de vos dentifrices ou votre maquillage.

Quelques précautions

  • Ne mettez pas l’argile au contact du métal. Pour confectionner vos cosmétiques, versez votre argile dans un contenant en bambou/bois/plastique et mélangez avec une spatule en bois.
  • Ne laissez pas sécher vos masques à l’argile sur vos cheveux ou votre peau, car en séchant, l’argile risque de capter l’eau de votre peau et la dessécher.

7 – Les exfoliants naturels

Nul besoin d’aller chercher plus loin que dans vos placards pour vous créer un gommage maison ! En effet, nos produits du quotidien se révèlent être de parfaits exfoliants et qui sont, en plus, issus de la nature ! Et ça fait du bien aux océans et à sa vie maritime qui vous disent merci !

Comment les choisir ?

Il existe une pléthore d’exfoliants naturels que vous possédez déjà dans votre cuisine : le sucre, le sel, le marc de café, le bicarbonate de soude, la poudre d’amande, les graines de pavot

Lesquels choisir ?

Choisissez vos exfoliants en fonction de l’intensité que vous souhaitez donner à votre gommage, mais aussi de votre type de peau (nul besoin d’irriter une peau déjà sensible, un gommage doux suffira). Par exemple, le marc de café ou le gros sel sont de parfaits exfoliants corporels. Le sucre ou la poudre d’amande conviennent pour la confection de gommages visage.

Comment les appliquer ?

Pour un gommage visage express, mélangez du gel d’aloe vera avec votre exfoliant. Pour un gommage corps, mélangez l’huile de votre choix avec votre exfoliant, à appliquer juste après la douche !

8 – Le bicarbonate de soude

Le bicarbonate est un essentiel dans la confection de produits de beauté maison, par ses propriétés anti-bactériennes, désodorisantes, blanchisseuses, abrasives douces et régulatrices de pH. On le trouve notamment dans la fabrication de déodorant naturel et dentifrice.

Comment le choisir ?

Choisissez le bicarbonate de soude alimentaire, qui n’aura aucune contre-indication à l’emploi. Le bicarbonate de soude technique, moins pur, est réservé uniquement à la confection de produits ménagers.

Comment l’appliquer ?

Intégrez-le directement dans vos préparations. Soyez vigilant à ne pas le surdoser car il peut irriter les peaux sensibles.

9 – Le SCI (Sodium Cocoyl Isethionate)

Le Sodium Cocoyl Isethionate est un tensioactif d’origine naturelle, dérivé de la coco. Avec ses propriétés nettoyantes et moussantes, on l’utilise volontiers pour la fabrication de shampoings, savons solides et dentifrices.

Comment l’appliquer ?

Le SCI se dissout dans une phase aqueuse (hydrolat ou eau) en le faisant fondre. Attention il ne s’utilise jamais pur car il pourrait être irritant.

Quelques précautions

  • Ne dépassez pas 60 % du poids total de vos ingrédients.
  • Manipulez le SCI avec précaution car réduit en poudre, il peut être irritant pour les voies respiratoires.
  • Mélangez-le avec des poudres de plantes, des huiles végétales ou beurres pour l’adoucir.

10 – Les conservateurs

Les conservateurs sont, comme leur nom l’indique, des ingrédients qui vont augmenter la durée de conservation de vos produits de beauté maison et éviter ainsi la prolifération de bactéries, champignons, et autres moisissures qui vont rendre votre produit impropre à la consommation.

Lesquels choisir ?

Il existe plusieurs sortes de conservateurs :

  • l’extrait de pépins de pamplemousse et le cosgard conviennent pour tous les cosmétiques maison contenant une phase aqueuse (soit de l’eau ou de l’hydrolat a minima). Ils empêchent l’apparition de bactéries et moisissures ;
  • la vitamine E est idéale pour tous les produits de beauté contenant une phase grasse (soit de l’huile ou du beurre végétal). Elle évite le rancissement.

Comment les appliquer ?

Ajoutez votre conservateur à la fin de vos préparations maison, à hauteur de 0,6 % pour l’extrait de pépins de pamplemousse et le cosgard, et 0,2 % pour la vitamine E. Attention à bien respecter les dosages et ne pas en mettre en excès.

Les autres ingrédients utiles en cosmétique maison

D’autres ingrédients peuvent s’avérer utiles pour la confection de vos produits de beauté maison.

Les fécules, comme l’arrow-root, la fécule de maïs ou la poudre de riz, servent d’agents matifiants, absorbants et adoucissants. Vous pouvez les utiliser comme bases de maquillage ou de shampoing sec.

La glycérine végétale permet de retenir l’eau et maintient ainsi la bonne hydratation de la peau et des cheveux. Elle est utilisée dans la confection de produits capillaires et de crèmes visage maison.

L’oxyde de zinc est idéal pour la confection de produits de soins pour les bébés, mais aussi comme colorant blanc dans le maquillage.

L’eau de chaux sert principalement à la confection de lait démaquillant et de liniment oleoclacaire pour nettoyer et protéger les fesses de votre tout-petit. À part égale avec l’huile, elle provoque une réaction chimique pour se transformer en lait très épais.

Les colorants vous permettent de fabriquer vos produits de maquillage. Préférez-les d’origine végétale/minérale, issus du charbon, de curcuma, d’oxydes ou encore de cacao !

Vous avez désormais les 10 ingrédients indispensables pour fabriquer vos cosmétiques maison ! Allez hop, en cuisine !

 

Cet article a été rédigé par Hélène Blondel et Pauline Dehecq.

Les huiles essentielles sont des concentrés d’actifs très puissants. Il convient de les employer avec précaution. De manière générale, les huiles essentielles sont déconseillées chez les femmes enceintes et allaitantes, les enfants de moins de 6 ans, les épileptiques, les asthmatiques, les personnes ayant des antécédents personnels et familiaux de cancer hormonodépendant  et les personnes dont l’état de santé est jugé fragile. Ces recettes sont données à titre indicatif. La société Mademoiselle Biloba ne peut être tenue pour responsable des dommages de toute nature, matériels ou corporels, qui pourraient résulter de la réalisation de ces recettes.


Articles liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

@mademoisellebiloba